Kim Chunhwan

Works    Bio

Works


 

 

 

 

 

 

Bio

Dès les années 80, I B U s’est intéressée à la Corée du Sud et à certains artistes contemporains. Elle a été sensible à leur démarche par rapport aux matières et aux techniques. Un groupe d’entre eux était soutenu par Monsieur Lee Tae, célèbre esthète et galeriste sud coréen. I B U s’est liée d’amitié avec Lee Tea et a commencé à collectionner, dès la fin des années 90, les feuilles de papiers noircis de Choi Byung So. Après l’ouverture d’ I B U GALLERY en juin 2000, I B U a repris ses contacts avec Monsieur Lee Tae pour préparer une série d’expositions d’oeuvres d’artistes sud coréens en « conversation » avec ses sculptures et mobilier en bronze.
C’est dans cette démarche artistique, qu’ I B U GALLERY présente Kim Chun Hwan pour sa 3e exposition solo en janvier / mars 2012.
« Depuis quelques années, presque tous les jours, ma boîte aux lettres est remplies d’un nombre croissant de dépliants et brochures publicitaires au lieu de lettres : publicité de l’agence immobilière, du centre commercial… Nous sommes là, au coeur de cette société de consommation et nous subissons cette saturation de produits et d’informations : les mots, les chiffres, les logos, les images de la société.
Mon travail est une réaction aux données du chaos culturel et aux mécanismes de consommation, d’accumulation des images et des informations qui régissent notre société contemporaine. Ce sont les mêmes mécanismes poussés à leur paroxysme qui président à la réalisation de mon oeuvre et qui établissent un jeu de la quantité à la surface.
Coller suppose un déplacement, qui introduit un fragment de réel dans l’espace de la représentation et tisse ainsi de nouveaux liens avec le réel. En annexant des objets du monde, le colleur réévalue son propre lien avec le réel. Mes collages ne sont pas l’illustration d’un concept, ni la projection d’un état d’âme mais une façon de m’approprier le réel par des temps différents.
Mon travail reste très différent de la méthode traditionnelle des papiers collés en ce sens que je n’opère pas de sélection particulière de fragments d’images ou de découpages de motifs précis. Il s’agit plutôt de la démarche du collectionneur qui regroupe les objets selon leur origine et des lois qui leurs sont propres. C’est un travail de gestation, un travail de temps. Les images qui peuvent m’avoir interpellé commencent à se mélanger, à se confondre ; elles vont se perdre, s’enfouir puis resurgir au moment du collage.
Laisser flotter le regard, c’est suspendre l’identification immédiate de toute chose, c’est refuser de distinguer selon l’évidence et d’assigner une place selon le bon sens. Je crée un dispositif et un processus et si je suis à l’origine du processus, il finit par créer son propre jeu, avoir son rythme et produit ses formes. Je ne décide pas, ni m’abandonne au hasard, mais je laisse la matière travailler, produire quelque chose. Le froissement et le collage ne sont pas des actes dictés par la précision, l’efficacité, le rendement mais au contraire des actes rituels où s’instaurent une relation intime entre l’être et l’oeuvre, un rythme qui est celui de ma pulsion propre.
Le geste répétitif et la répétition des papiers jusqu’à saturation créent une structure, une expansion méthodique de papiers à la surface qui permet d’installer pour le spectateur une perception globale du collage.
Mes collages sont des lieux ruinés qui restituent une histoire : celle des mouvements chaotiques de papiers et celle plus tenue encore de leur état antérieur dans la société.
Cette mémoire ne serait pas une réminiscence du passé mais la possibilité d’un accès à une réalité authentique. »
Kim Chun Hwan

Born in Incheon, Korea in 1968.
B.A.L. Fine Arts, Seoul National University, Seoul,
M.A.L. Art plastiques, University Paris 8, France
Live in France since 1995

Solo exhibitions
2012 Ethan Cohen Fine Arts, New York
2008 Insa art center, Seoul
2007 Gallery Gana-Beaubourg, Paris
2007 Trader pop Gallery, Maastricht, Netherland
2005 Gallery Chosun, Seoul
2004 Trader pop Gallery, Maastricht, Netherland
2003 Gallery Chosun, Seoul
2001 Trader pop Gallery, Maastricht, Netherland
2000 Gallery Chosun, Seoul

Group exhibitions
2013 AJAC, Cite international. Paris
2013 Art – Monie, la Fabrique gallery, Ivry
2012 Rock, Paper, Scissors, Leila Heller Gallery, New York
2012 ARA art, seoul
2011 Eric Schmitt et Kim Chunhwan, Ibu gallery, Paris
2010 Magic Marilyn, Orem gallery, Paris
2009 Art Asia Miami, Miami, Hakgogae Gallery
2009 Ibu gallery, Paris
2009 Orem gallery, Paris
2008 Ibu gallery, Paris
2007 Tryptique, Anger, France
2007 Art Paris 2007, Grand palais, Paris
2007 Art Cologne 2007, Cologne messe, Germany
2006 Art Cologne 2006, Cologne messe, Germany
2006 KIAF, Coex, Séoul
2006 Frontieres, Montparnase Museum, Paris
2005 Hong kong Sotheby’s, Hong Kong
2005 Art Cologne 2005, Cologne messe, Germany
2004 Kim chunhwan, park jooyeon, tom Lee, Gallery Chosun, Seoul
2004 Art Cologne 2004, Cologne messe, Germany
2003 Art Cologne 2003, Cologne messe, Germany
2003 Paper Art, Traces of Mediation and Time, WhanKi Museum, Seoul
2003 Korean Artist in France, Gallery Gana-Beaubourg, Paris
2003 New York, Paris Artists Exhibition, Gangneung
2002 Chelles salon d’art contemporain, Chelles, France
2001 Nantes art contemporain, Nantes, France
2000 Art Cologne 2000, Cologne messe, Germany
2000 Pusan International Art Festival, Pusan,
2000 Young artist Korean,Espace Suisse Gallery, Strasbourg
2000 Jeune Création 2000, Espace Eiffel-Branly, Paris
2000 45 ème Salon de Montrouge, Centre Culturel, Montrouge
1999 44 ème Salon de Montrouge, Centre Culturel, Montrouge
1999 ARATATA Week Art, P. Courboulay Center, Le Mans
1999 J P C 33, Gallery Gana-Beaubourg, Paris
1999 SACO 99, Salle polyvalente de Tessé la Madeleine, Bagnoles de l’Orne
1999 Bonjour Millénnium, Seoul Gallery,


Do you have any questions about this artist? Contact us!